mercredi 3 juillet 2013

Lichtenstein au Centre Pompidou et mon coeur fait BOUM !!

Des points, des couleurs primaires, des lignes... Au premier abord, j'ai pensé que l'Art de Roy Lichtenstein était basique, joli à l’œil, mais sans un réel intérêt. C'est en découvrant d'un peu plus près ses œuvres que je me suis rendue compte que n'est pas Roy Lichtenstein qui veut.
Aujourd’hui, c'est autour de 140 œuvres, dont la plupart inédites en France, que le Centre Pompidou nous invite à découvrir cet artiste, figure majeure du Pop Art

Roy Lichtenstein - © From The Skyline

Fasciné par le pouvoir des images commerciales c'est tout naturellement que Roy Lichtenstein puisait sa matière première dans les bandes dessinées et publicités. Sa technique pour faire naitre une œuvre cachait un long processus de création.
Ses éléments étaient répertoriés dans un de ses "composition books". Puis, partant de sa sélection, il réalisait bien souvent un dessin préparatoire qu'il projetait à l'échelle sur la toile finale. Chaque image était agrandie, recadrée et recomposée sur la toile.
Pour ne pas habituer son œil à son travail en cours, il installait sa toile sur un chevalet tournant. Ainsi, il travaillait sa toile sous tous les angles pour s'éloigner au maximum de la figuration.

We Rose up Slowly - Roy Lichtenstein -1964 - © From The Skyline

Roy Lichtenstein - © From The Skyline
Une des forces de Roy Lichtenstein réside dans son style Comics facilement identifiable. 
Pour permettre une lecture facile de ses œuvres,  Roy Lichtenstein rendait également hommage aux conventions graphiques. Ainsi, au travers de sa relecture il peignait un miroir et la notion de réflexion en utilisant les rayures et courbes; la fumée avec des traits courbés...

Mirror - Roy Lichtenstein - 1969 - © From The Skyline
Bien qu'essentiellement connu pour ses toiles, Roy Lichtenstein a également expérimenté  différentes techniques telles que la gravure, la sculpture et différents supports comme l'émail, le plexiglas, la porcelaine, le Rowlux (film qui, manipulé à la lumière, permet d'obtenir des effets visuels spécifiques) ...

Small Explosion - Roy Lichtenstein - 1965 - © From The Skyline
Blonde - Roy Lichtenstein - 1965 - © From The Skyline
Mais ce que nous savons moins de Roy Lichtenstein c'est qu'il avait une grande connaissance de l'histoire de l'Art et qu'au début des années 60 il reprit des classiques picturaux. Ainsi, certaines de ses créations font référence à des courants artistiques (de l'expressionnisme abstrait de Pollock, de De Kooning; des Peintures Chinoises de la dynastie Song; du Clair-obscur...) ou sont des ré-interprétation des œuvres de Picasso, Mondrian, Monet...

Série Bull Profile - 1973 - Roy Lichtenstein - © From The Skyline (Hommage au Taureau de Picasso)
Brushstroke with Spatter - 1996 Roy Lichtenstein - © From The Skyline
(Hommage à l’expressionnisme abstrait de Pollock et De Kooning)

Roy Lichtenstein - © From The Skyline ( Sur la droite, hommage à La Danse de Matisse)
Roy Lichtenstein - Landscape with philosopher - 1996 - © From The Skyline 

Au travers de la scénographie ludique et colorée de Laurence Fontaine et le travail ultra pointu de la commissaire d'exposition Camille Morineau, le Centre Pompidou propose de découvrir le travail complet du talentueux Roy Lichtenstein.

Roy Lichtenstein - © From The Skyline
Exposition Roy Lichtenstein au Centre Pompidou
19 Rue Beaubourg - 75004
Du 3 juillet au 4 novembre 2013 de 11h00 à 21h00

Musée fermé le mardi.


Tarifs : 13€, TR 10€ / 11€, TR 9€, selon période

4 commentaires:

  1. deg deg deg de louper ça !!! j'adore l'artiste à la base alors là... grrr

    RépondreSupprimer
  2. Tu peux faire un A/R, ce sera l'occase de te voir :)))

    RépondreSupprimer