dimanche 11 septembre 2011

L'Exploration Urbaine, à l'assaut de ces lieux oubliés

Ça y est les vacances sont loin derrière nous. Alors en esperant qu'elles aient été bonnes pour chacun de vous, on repart pour une année faite de nouvelles découvertes !

Et pour bien débuter ce mois de septembre, From the Skyline vous fait (re)découvrir L'EXPLORATION URBAINE.
Cette pratique désigne une activité consistant à visiter des lieux, généralement abandonnés, et en général interdits, ou tout du moins difficiles d'accès.

Parc d'attraction, navette spatiale, hôpital, église, usine, hôtel... tous ces lieux, aussi étrange que cela puisse paraitre, peuvent se retrouver, un jour ou l'autre à l'abandon.

Navette spatiale de Baïkonour (Kazakhstan) -  www.urbexfrance.fr
Usine portuaire - www.urbexfrance.fr
Hôpital Militaire - www.urbexfrance.fr
Hôpital Militaire - www.urbexfrance.fr
Voici l'entretien recueillit auprès de Jonathan - Rédacteur en chef du site Urbex France-, véritable dénicheur (avec son acolyte Sylvain) de lieux abandonnés !

FROM THE SKYLINE : Pourquoi et comment êtes vous arrivés à pratiquer l'exploration urbaine ? Depuis quand ?
Jonathan : J'ai découvert cette pratique il y a très longtemps quand j'étais jeune, je pense que comme tout le monde je passais mes temps libre entre amis dans des lieux abandonnés de tous pour être tranquille mais j'ai vraiment appris la signification du mot "urbex" (contraction de Urban exploration) il y a un peu moins d'un an et j'ai eu un déclic.
J'ai commencé à chercher autour de ma ville natale, puis de la région, jusqu'à rechercher des lieux en Europe et organiser des road trip avec d'autres explorateurs. Pourquoi vouloir visiter ces lieux abandonnés? cela peut paraitre étrange de vouloir passer son temps libre dans ces lieux de silence, mais je m'y sens bien, on a une image d'un passé révolu, d'un souvenir d'une époque, il y a eu quelque chose et maintenant il n'y a plus rien. 
Ma passion de la photographie m'a amené à capturer cette sensation étrange que dégagent ces lieux, mélange de nostalgie et de tristesse.
 
Gare ferroviaire Soviétique - www.urbexfrance.fr
FTS Comment prenez vous connaissance de ces lieux abandonnés ? Existe t'il une cartographie ?
J : ll n'existe aucune carte des lieux abandonnés, l'exploration urbaine c'est avant tout un travail de recherche et aussi savoir ouvrir les yeux.
Il faut savoir que l'échange de lieux est très important dans cette pratique et qu'au fur et à mesure des découvertes on est amené à discuter et échanger avec d'autres explorateurs et ainsi acquérir d'autres lieux.
Se promener dans sa ville, se renseigner dans le journal des fermetures d'usines ou autres sociétés, c'est à la portée de tous et cela réserve parfois des surprises.
 
FTS : Y a t'il des risques à pratiquer l'exploration urbaine ? Si oui lesquelles
J : Les risques existent dans la pratique de l'urbex et il faut en être conscient. Un bâtiment abandonné n'est en général pas entretenu et le temps fait que la structure peut être endommagé et il peut y avoir des parties de la structure qui tombent.
Il faut donc faire attention à l'état d'un bâtiment et toujours prévenir une personne lorsque vous faites une exploration urbaine, et bien sur ne jamais faire cela seul.
Ces lieux sont aussi les refuges parfaits pour les squatteurs, SDF et groupes marginaux. On est donc amené à rencontrer des gens et pas forcement accueillant. Un vieux principe qui peut parfois sauver une vie, avoir un paquet de cigarettes sur soit ! 
Et enfin, il y a le risque légal... vous entrez dans une propriété privée et vous êtes donc en infraction! Un gendarme vous demandera simplement de sortir et de supprimer vos photos mais selon les circonstances vous pouvez être amené à faire un tour au poste de police.
 
FTS :  A date, combien de lieux avez vous visités ? France ? Etranger ? Combien de temps y consacrez vous ?
J : D'après mes souvenirs, environ une trentaine de lieux visités en France et aussi en Europe (Belgique, Luxembourg, Pays bas..) et environ un week-end par semaine quand la météo est au rendez-vous.

FTS : Quel est pour vous le lieu le plus fort/intéressant que vous ayez photographié?
J : Je pense que le lieu le plus impressionnant que j'ai pu photographier est l'usine électrique ECVB en Belgique, un monstre énorme de de briques et de métal. Ce lieu est gigantesque et on peut se perdre à visiter toute sa structure.
 
FTS : Quel type d'endroit rêvez vous de découvrir ?
J : J'aime découvrir les lieux avec encore quelques traces de vie, comme des photographies, documents qui retracent l'activité du lieu. Un lieu qui livre ses secrets! En ce moment je souhaiterai trouver un parc d'attraction dans un excellent état.

FTS : Quel est le prochain type de lieu sur votre liste ?
J : Le prochain lieu prévu est une piscine olympique qui a fermé il y a quelques années sans explication, je n'ai jamais visité ce type de lieu, donc je suis curieux de voir l'état et ce qu'il reste.

FTS : Une anecdote à nous raconter ?  
J :  Lors de l'exploration d'un sanatorium, j'ai du jouer à cache-cache avec deux gardiens, il y avait une alarme silencieuse et je n'étais pas au courant. Une grosse dose d'adrénaline, c'était à la fois effrayant et amusant.. finalement ils sont partis au bout de 2 heures et j'ai pu finir ma visite avant de partir discrètement.

FTS : Un mot pour conclure ?
J : L'exploration urbaine est une pratique avec un code d'honneur si je puis dire, éviter de toucher, de casser et détériorer les lieux. Découvrez ces lieux seulement avec vos yeux !
 
Ville abandonnée en Chine - www.urbexfrance.fr
Maison de retraite - www.urbexfrance.fr

1 commentaire:

  1. J'irais bien visiter une navette spatiale abandonnée!

    RépondreSupprimer