dimanche 29 mai 2011

Ne fermez pas la porte des Frigos

Aujourd'hui était le dernier jour pour visiter Les Frigos de Paris. Véritable lieu atypique, ce lieu haut en couleurs accueille 200 artistes - Peintres, Sculpteurs, Musiciens, Vidéastes, Photographes, Graphistes ou Comédiens -.
Oubliez l'image de squatt, tous les artistes payent un loyer à la Mairie de Paris (bailleur depuis 2003. Le lieu appartenait jusqu'à cette date-ci au Réseau Ferré de France).

Crédit Photo - Momo Alba
Crédit Photo - Momo Alba
Crédit Photo - Momo Alba

Crédit Photo - Momo Alba
Crédit Photo - Momo Alba
Crédit Photo - Momo Alba
Les Frigos, c'est 80 ans d'histoire. 
Tout commence au lendemain de la guerre 14-18. En face du 91 Quai de la Gare, de l'autre côté de la Seine, sont implantés les entrepôts de Bercy.
Il faut commencer à approvisionner Les Halles en produits frais. La Compagnie Ferroviaire de Paris-Orléans entreprend les travaux. Et en 1921, naissent alors Les Frigos.
Puis à la fin des année 60 Les Halles disparaissent laissant la place au marché de Rungis. Les entrepôts frigorifiques cessent alors leur activité.


Dans les années 1980, créateurs et entrepreneurs investissent les lieux. C'est au moment de l'aménagement de l'Est Parisien (construction de la BNF, création du Parc de Bercy, immeubles entre Austerlitz et Boulevard Massena) que le projet artistique des Frigos est mis en péril.
Grâce à la forte mobilisation au sein de l'APLD91 (Association Pour Le Développement du 91 quai de la Gare) et l'association des locataires, en coordination avec les autres habitants du quartier Tolbiac, les calculs destructeurs et irrespectueux ont été revus. Le maintien a été entériné et toute réduction de surface contrecarrée.
Néanmoins, depuis que La Mairie de Paris a acquis Les Frigos, plusieurs questions refont surface et restent en suspens.
Que deviendront les accords d'occupation qui ont été consentis il y a plus de 20 ans ? Dans ce quartier d'esthétique moderne, la réhabilitation du bâtiment est à l'étude. Comment sera-t-elle gérée ? Quelle architecture sera choisie ? Comment les nouveaux habitants et entreprises du quartier vont-ils aborder cette situation ? Quelles alliances vont être noués avec les nouvelles entités culturelles et éducatives à proximité ?

Cécile Page - cecilepage@wanadoo.fr
Crédit Photo - Momo Alba
Crédit Photo - Momo Alba
Si vous n'étiez pas à Paris ce week-end ou si vous avez tout simplement raté l'évènement, rendez-vous en 2012 pour la prochaine visite annuelle. 
Vous pouvez également suivre la programmation des expositions, rencontres et spectacles ponctuels dans la partie Agenda du site internet.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire